Qui était Fénelon ?
Article mis en ligne le 15 février 2011
Imprimer l'article logo imprimer



Fénelon, de son vrai nom François de Salignac de la Mothe, né en 1651 au château Fénelon en Périgord. En 1695, il fut nommé archevêque de Cambrai. Auparavant, il avait été responsable d’un institut d’éducation de jeunes filles et avait écrit un "traité de l’éducation des filles" pour les petits enfants de Colbert. Ainsi s’explique logiquement qu’on ait choisi le nom d’Institut Fénelon pour l’Ecole Supérieure de jeunes filles qui devint par la suite collège puis Lycée en 1957.

Toutefois si Fénelon est rangé parmi les grands écrivains, on peut craindre qu’il ne soit peu lu et même méconnu.

On oppose Bossuet à Fénelon, comme Racine à Corneille, Rousseau à Voltaire.

En effet, Bossuet évêque de Meaux, contemporain et même maître de Fénelon, est décrit comme un homme autoritaire, intransigeant, représentant l’éloquence, la vigueur intellectuelle d’où son surnom "d’Aigle de Meaux".

Par opposition Fénelon de caractère plus doux et d’esprit ouvert, d’une nature féminine, d’une douceur fuyante a été appelé le "Cygne de Cambrai".

L’Aigle de Meaux, le Cygne de Cambrai, nous voilà dans le monde de l’emblème, en pleine légende. Mais le malentendu a commencé de bonne heure. En effet ils furent opposés dans les années 1690-1700 sur une question qui partageait alors l’église catholique, avec d’une part les tenants d’une doctrine religieuse rigoureuse (Bossuet) et d’autre part les partisans d’une moindre rigueur morale et religieuse représentée par Fénelon.

FENELON (François de Salignac de La Motte)

Le Lycée et le Collège s’honorent d’être placés sous le patronage de FENELON, né en 1641, qui devint en 1695 archevêque de Cambrai, où il fut exilé jusqu’à sa mort en 1715.

Même si la plupart de ses théories pédagogiques semblent de nos jours désuettes, il fut en son temps un novateur en la matière et son ouvrage resté le plus célèbre, les aventures de Télémaque, qu’il écrivit pour son illustre élève de Duc de Bourgogne, alors Dauphin de Louis XIV, est suffisamment riche de perspectives pour que notre XVIIIe siècle révolutionnaire y ait lu une critique hardiment progressiste de l’absolutisme - non sans quelque exagération sans doute. Il n’en reste pas moins que contrairement à certaines idées reçues, Fénelon demeure l’ennemi de tout conformisme et de tout formalisme, homme d’enthousiasme, qui dans une lettre à l’Académie, a écrit cette belle phrase devenue la maxime de l’établissement :

" La passion est la parole de l’âme."

Celui que l’on surnomma Le Cygne de Cambrai est sans aucun doute le prélat le plus illustre dans l’histoire de la ville. Sa vie et son oeuvre s’inscrivent dans des domaines aussi différents que la théologie, la mystique, la littérature, les beaux-arts, l’éducation, la politique intérieure et internationale.

Bien que son arrivée à Cambrai en 1695 soit liée à la disgrâce royale, celui qui fut le précepteur du duc de Bourgogne se voua totalement à sa nouvelle charge. L’auteur de l’Education des filles marqua son épiscopat du sceau d’un homme entièrement dévoué à la cause de Dieu.

Témoin du faste royal et de la misère de la population, il attachait beaucoup d’importance au sort des victimes de la guerre. Pendant ses vingt années à la tête du vaste diocèse d’alors, il fut confronté aux dommages liés aux combats et à la fluctuation des frontières. Après deux siècles de souveraineté espagnole, Fénelon fut le premier évêque français depuis la conquête de Cambrai par Louis XIV. L’image du théologien réconfortant les blessés de la bataille de Malplaquet est symbolique. Elle marque la charité.

Cambrai, pour honorer sa mémoire, a notamment donné le nom de Fénelon à une place, celle où se trouvait l’ancienne cathédrale et le palais archiépiscopal dont il reste le superbe portail, celui de la sous préfecture. A l’intérieur de la cathédrale est visible son tombeau sculpté par David d’Angers et, dans le square, sa statue réalisée par Auicoste.

Lycée Fénelon - place Fénelon BP407 59407 CAMBRAI - Tel : 0327 727 777 - Fax : 0327 780 542
Site hébergé par l'académie de Lille - Responsable légal : M. Peltier - Webmestre : S. Gentilhomme

puce Contact puce Plan du site puce Espace Rédacteurs puce squelette puce RSS puce
Site réalisé sous SPIP avec le squelette ESCAL-V2
Valid XHTML 1.0 Transitional